Piétonnisation rue de Dijon

L'arrondissement de Montréal-Nord a annoncé l'automne dernier le projet de corridor vert dont la réalisation s'étalera sur cinq années. Ce projet de réaménagement se situe dans le secteur Nord-Est où se trouvent cinq écoles et deux parcs; il fait l'objet d'un partenariat avec la Commision scolaire de la Pointe-de-l'Île et du English Montreal school board. La piétonnisation de la rue de Dijon sera la première étape de réalisation de ce vaste projet. 

En effet, l'arrondissement été retenu pour participer au Programme d'implantation de rues piétonnes et partagées 2016 de la Ville de Montréal. La rue de Dijon a été sélectionnée pour devenir un lieu de rencontre animé, dès juin. C’est-à-dire qu’on va transformer la circulation de la rue pour la réserver majoritairement aux piétons. Le projet de piétonnisation permettra donc d'aménager, de sécuriser et d'embellir, en trois phases, un tronçon de rue de 313 mètres situé entre l’avenue PM-Favier et le boulevard Rolland, dans un secteur marqué par la haute densité démographique et les îlots de chaleur.

QU'EN PENSEZ-VOUS?

Ce projet fait l’objet d’une consultation publique en plusieurs étapes auxquelles sont conviés les résidents du quadrilatère formé par les boulevards Lacordaire, Léger, Langelier et Henri-Bourassa.

Parmi les questions abordées :

La piétonnisation devrait-elle être temporaire ou permanente, partielle ou complète?
Quel type de mobilier urbain devrait-on prévoir (bancs, jeux, fontaine, etc.)?
Quelle clientèle devrait-on viser : écoliers, voisins, usagers du parc?
Comment devrions-nous animer cette future « place publique »?
Quel type d'activités devrait-on envisager?

DATES DES RENCONTRES

9 mars 2016, 19 h
Rencontre de mise en contexte
Salle 222 de la Maison culturelle et communautaire (12004, boulevard Rolland)

23 mars 2016, 19 h
Identification des valeurs, des besoins et des attentes
Salle 222 de la Maison culturelle et communautaire (12004, boulevard Rolland)

13 avril 2016, 19 h
Dépôt des scénarios et travail collectif sur les hypothèses
Salle 222 de la Maison culturelle et communautaire (12004, boulevard Rolland)

Pour confirmer votre présence
SVP nous confirmer votre participation à la ou aux rencontres de votre choix :
514 328-4000, poste 2025 (boîte vocale)
communications-mn@ville.montreal.qc.ca

En complément d'information, consultez :

Bienvenue à tous!


PARTICIPEZ AUX ÉCHANGES

Vous êtes inspiré par les questions proposées, mais dans l’impossibilité de vous présenter à l’une ou l’autre des trois rencontres? Partagez ici vos idées pour la piétonnisation de la rue de Dijon.

  *
  *
  *
 

Votre adresse courriel ne sera pas affichée sur le site Web.
* Indique tous les champs obligatoires.


COMMENTAIRES DES CITOYENS

Diane Plante
27 mai 2016
13h25
Autre commentaire, le parc Le Carignan n'est pas grand, mais il est magnifique avec ses grands arbres, le gazon, les tables de pique nique, les bancs. J'aime la nature et je me sens privilégiée d'avoir un beau parc juste devant chez moi. J'aimerais qu'il y ait plus de surveillance de la part des autorités pour prendre les propriétaires de chien qui laissent leur animal chier dans les airs de jeux des petits et qui ne ramassent pas en plus, quel manque de respect pour ces petits enfants. J'aimerais qu'il y ait plus de surveillance pour les gangs de jeunes le soir qui sont campés sur les équipements de jeux destinés aux petits et qui jettent leur mégot de pot sur le sol, j'aimerais qu'il y ait plus de surveillance pour ceux qui trachent les aires de pique nique et ne se soucient pas des autres... Il s'agit juste de se présenter jamais au même moment pour les policiers et prendre les fautifs sur le fait. Le mot se passe et la place deviendra propre en un rien de temps. Je tiens à ce parc mais je veux qu'il soit propre pour avoir le plaisir de l'utiliser... Merci Je dois dire que je suis très heureuse d'avoir choisi Montréal-Nord comme domicile.
Diane Plante
27 mai 2016
13h13
Pour ma part, je suis nouvellement arrivée à Montréal-Nord, j'habite sur la rue PM Favier. Si je peux me permettre, dans les années 60 la ville de Montréal a tenté de faire de la rue Mont Royal une rue piétonnière, le projet a échoué. Ils ont donc transféré l'idée sur la rue Duluth qui est très populaire surtout en été. J'ai habité Longueuil 20 ans et chaque été la rue St Charle est transformée en rue piétonnière et les automobilistes doivent emprunter les rue avoisinantes. Cette rue est très populaire pour plusieurs festivals d'été et les marchands en bénéficient. En hiver pour le temps des fête la rue est bloquée temporairement. St Charles est une belle rue historique de Longueuil et j'aimais y déambuler. Montréal rue Ste Catherine donne un méchant mal de tête aux automobilistes qui circulent près des quartiers de festivals... Mais l'idée est très lucratif pour les commerces avoisinants.
C'est une très belle initiative d'avoir la rue Dijon comme rue piétonnière. Je crois que de la rendre accessible pour les familles et les couples est une très bonne idée. Pour les étudiants, franchement à la manière qu'ils trachent (salissent) le parc le Carignan, je ne leur accorderais pas plus d'opportunités de tracher. C'est incompréhensible, il y a des poubelles partout dans ce parc mais ils jettent leurs papier et restes par terre. J'ai 65 ans et je me penche pour ramasser mais je peux pas tout faire. Si j'avais un équipement qui me permette de ramasser sans avoir à me pencher, je le ferais avec plaisir. En plus sur les heures de diner de l'école secondaire, j'inviterais les policier à coller des contraventions aux groupes de jeunes qui laissent leur poubelles sur la table de pique nique. A force d'avoir des contraventions ils comprendraient le message. Et dans l'école les informations circulent rapidement. Il ne faut que quelques uns de ces jeunes étudiants pour que le reste fasse attention. Merci
Julie Demers
15 mars 2016
14h42
De l'agriculture urbaine!

Basé sur l'idée des "Incroyables comestibles" mais dans des bacs.